Accueil > Le vitrail dans les lieux publics > Les vitraux d'église > le cahier des charges de la restauration

Les vitraux d'église


le cahier des charges de la restauration






le cahier des charges de la restauration

LA RESTAURATION DES VITRAUX, EN QUOI ÇA CONSISTE?

En bref, voici toute les opérations que nous réalisons pour restaurer un vitrail

  • Documentation photographique complète avant dépose des vitraux
  • Encollage des panneaux fragilisés avant décalfeutrement  (c'est à dire avant d'ôter le scellement)
  • Dépose des panneaux et transport en atelier 
  • Nettoyage des feuillures (pour poser à nouveaux les vitraux dans un support sain et propre, après la restauration)
  • Pose de protections provisoires étanches pour la durée des travaux (pour mettre l'édifice hors d'eau, hors d'air et en sécurité)
  • Relevé de mise en plomb par frottage (pour garder l'image de la mise en plomb d’origine)
  • Démontage des panneaux de vitrail (toutes les pièces sont séparées, les vieux plombs sont éliminés)
  • Lavage des pièces à l'eau claire ou trempage en solution adaptée si nécessaire 
  • Calibrage des pièces brisées ou manquantes (on retrouve le profil original des pièces)
  • Réfection des pièces à l'identique, y compris les pièces peintes 
  • Sertissage des vitraux en plombs neufs, soudure, mise en mastic aux deux faces (remontage des vitraux)
  • Pose d'attaches cuivre ou plomb (pour assurer les vitraux aux raidisseurs métalliques)
  • Fabrication de vergettes et traitement anti-corrosion de tous les fers
  • Pose des panneaux sur site 
  • Pose des vergettes et serrage d'attaches (raidisseurs métalliques)
  • Calfeutrement à la chaux ou solins de mastic vitrier selon le cas (chaux et sable sur la pierre, mastic sur bois et métaux)
  • Nettoyage des panneaux 
  • Pose de protections extérieures (grillage, polycarbonate ou verre feuilleté selon le cas)
  • Reportage photographique à la fin des travaux

Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer un site web