Accueil > ACTUALITÉ créations et restaurations > Novembre 2010. Les vitraux de la Collégiale à Six Fours les Plages

ACTUALITÉ créations et restaurations


Novembre 2010. Les vitraux de la Collégiale à Six Fours les Plages



CRÉATION DES VITRAUX DE LA COLLÉGIALE
SAINT PIERRE AUX LIENS
A SIX FOURS LES PLAGES - VAR

En gestation depuis plus d'un an, cette importante réalisation prend son départ aujourd'hui :
 un projet qui a demandé la collaboration des Monuments Historiques, de la
DRAC de la Région PACA et d'autres partenaires du Patrimoine et de l'Art Public
(le CNAP entre autres), de la Mairie de Six Fours les Plages, la société d'ingénierie culturelle
APC-AIA et, naturellement, de notre atelier et du plasticien suisse Adrian Schiess, auteur
des maquettes.

Le contexte : la Collégiale de Six Fours les Plages, perchée au dessus d'un paysage
impressionnant, est classée Monument Historique, à cause de sa cohérence architecturale,
son histoire prestigieuse et les œuvres qu'elle abrite.



Exposé au vent violent, à une nature âpre, une lumière intense et changeante, le site
fait depuis plusieurs années l'objet de travaux de conservation et de restauration.
L'intérieur, riche d'œuvres remarquables, ne bénéficie jusqu'à ce jour que d'une
luminosité "plate", les baies n'étant garnies que de simples feuilles de plexiglas.



  
La Collégiale dans
une image des années '50



En 2009 un concours a été organisé pour sélectionner le binôme artiste/atelier qui allait
concevoir et réaliser ces vitraux (22 baies pour environ 50 m² de vitrail).
La proposition d'Adrian Schiess, accompagnée de notre étude de réalisation, a finalement
été retenue parmi 60 projets.

Le projet Schiess, est proche des sa série de peintures appelées Flache Arbeiten (œuvres
plates). voir ce lien pour une brève introduction à ce travail lors d'une récente exposition
à la Galerie Catherine Issert, Saint Paul de Vence.

 

Adrian Schiess (2005). sans tire, acrylique sur polyester


Les maquettes pour la Collégiales sont aussi très gestuelles, parfois rageuses, sorte de
quasi-monochromes aux matières tantôt opalisées, tantôt translucides ou transparentes.
En accord avec l'artiste, nous reproduisons l'esquisse de maquette d'une baie.



Défi artistique et technique pour notre atelier, appelé à innover dans les techniques
verrières pour rester fidèle à l'intention première de l'artiste. Nous allons mettre en
œuvre des barlotières métalliques galbées spéciales (Nicola Jouas) destinées à se
fondre dans le réseau complexe des plombs, ces derniers étant issus de fabrications
spéciales (Ste Arbez) pour approcher les pleins et les déliés des graphismes.
Les verres seront fabriqués en collaboration avec la Verrerie de Saint Just, où nous
suivrons pas à pas le soufflage de feuilles aux nuances et aux transparences
jusqu'alors inexistantes.


Adrian Schiess et Carlo Roccella à la Verrerie de St. Just

Nous vous présentons ci-dessous le prototype que nous avons réalisé et qui servira
désormais de base à ce travail de longue haleine. Nous vous tiendrons au courant de
l'avancement de ce chantier passionnant.





Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer un site web